Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 18:00

Sur la longue table de bois clair étaient alignées les bières. Brunes ou blondes, dans leurs choppes, elles pétillaient de patience, coiffées d’une mousse qui, d’un instant à l’autre, serait dégustée. Autour de ladite table, assis dans des chaises à trois pieds d’un confort remarquable, des corps jeunes, des visages enjoués, des sourires francs et des regards enjôleurs : la semaine était terminée, les étudiants sortaient donc pour la fêter.

Cependant les historiens ne purent s’empêcher de rappeler les faits suivants : le port avait été creusé par des prisonniers suédois. Il faudrait donc boire à leur santé, ou plutôt à leur repos, puisque les malheureux avaient depuis longtemps péri. Aux yeux étonnés, ils répondirent que Danois et Suédois entretenaient une haine fraternelle. En échange du bombardement subi, les Danois avaient donc employé leurs prisonniers à une tâche noble aussi bien que mortelle. Satisfaits de leur récit, ils saisirent leurs chopines.

Aux études
Aux études

Les géographes, alors, s’en mêlèrent. Lunettes rondes et vestes kaki, ils étaient les explorateurs consciencieux du monde. Ils soulignèrent la position tout à la fois centrale et clivante du nouveau port dans la capitale : à la fois trait d’union et bassin de séparation. Quasi au centre de la vieille ville, il accueillait la mer au cœur de l’urbain, comme le sang de ce grand corps danois bordé par les eaux, irrigué par elles. Par leurs mots, ils enchantaient la topographie qu’on pensait éternelle.

Aux études
Aux études

Ce cours de rattrapage n’avait pas eu l’heur de plaire aux étudiants de droit. Bien plus, ceux-ci s’inquiétaient des dispositions légales dont pouvaient se prémunir les tenanciers de l’établissement. Les tables et les chaises mordaient largement dans l’espace public : quelque usager de la voie, mécontent de s’en voir retirer la jouissance, pourrait bien formaliser son aigreur en un feuillet de plainte. Une tape dans le dos et de grands rires les ramena à la raison : nul ne viendrait se plaindre du bonheur de ces jeunes filles et de ces beaux garçons.

Aux études
Aux études

Les artistes en herbe renchérirent : le bonheur, dans un tel lieu, était chose accessible. Les philosophes tâchèrent de disserter sur cette étrange notion mais on les pria de se taire : leur tour était le suivant. Architectes et peintres reprirent : Nyhavn mariait joliment l’homogénéité à la pluralité. Chaque maison, penchée sur les eaux, ressemblait à sa voisine et pourtant s’en démarquait qui par la couleur de sa façade, qui par un détail que les habitués seuls remarquaient d’une simple œillade.

Aux études
Aux études

La tirade terminée, les philosophes s’emparèrent du débat. Mais bientôt ils se disputèrent entre eux, invoquant chacun son champion, n’écoutant plus que ses idées propres et sa passion. On se tourna alors vers les mathématiciens qui, dans un concile secret, calculaient à tout va. Sur un ticket de caisse ils prenaient des mesures, établissant à coups de chiffres la capacité d’accueil de Nyhavn. Mais sa capacité, les reprit-on, résidait dans le nombre de chaises et de tables à leur disposition.

Aux études
Aux études

La bière tiédissait mais tous les groupes souhaitaient laïusser. Les sociologues louaient la mixité des touristes et des habitants, les littéraires évoquaient le souvenir d’Andersen qui avait ouvert ses fenêtres sur ce port durant vingt ans. Une clameur, une rébellion : on leva soudain les verres pour honorer la boisson. Avant cela il fallut encore trinquer, et donc encore se disputer. Et si chacun avait défendu son art, c’est aux études, évidemment, qu’on accepta de porter ce docte égard.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LM Voyager
  • : Récits de voyage, fictionnels ou poétiques : le voyage comme explorateur de la géographie et de l'histoire.
  • Contact

Recherche

Liens