Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2018 6 08 /12 /décembre /2018 19:00

C’est la fin du mois d’octobre. Si dehors règne le crachin, en dedans souffle une tempête. Des bourrasques d’impuissance et des flots de rage bouleversent les deux hommes. Ils sont assis dans une salle haute de l’une des tours. Ce n’est pas la plus grande, ni la plus somptueusement décorée. Simplement, c’est la mieux chauffée, leur a-t-on assuré. Quelques bûches flamboient dans la cheminée et éclairent un intérieur austère où, hormis les deux chaises occupées, une table et un coffre constituent le mobilier.

 

L’un de ces deux hommes est un roi ; l’autre est son favori. Edward et Hugh se connaissent depuis quelques années. Ce sont de vrais compagnons. Partageant le goût du pain et celui, âcre, des batailles, ils ont régné. L’un murmurait à l’oreille de l’autre, tandis que ce dernier agissait, édictait, tranchait. Edward et Hugh n’ont guère vécu de jours l’un sans l’autre depuis qu’ils se connaissent. Ils recherchent sans cesse leurs propres compagnies. L’épouse du roi, la Française Isabelle, a d’ailleurs mal pris la chose. Fille, épouse et mère de roi, elle a maudit son éviction et traîné sa misère.

Amis à mort
Amis à mort

C’est elle qui les poursuit, désormais. Les messagers la disent à des lieux de Caerphilly mais la crainte qu’elle leur inspire, elle, est tout près d’eux. Cette peur habite la pièce où ils se trouvent. Quand ils se déplacent, elle se déplace avec eux. Elle ne les quitte pas, se divise même lorsqu’ils se séparent pour s’assurer que ni Edward, ni Hugh ne l’oublient. C’est la peur d’être arrêtés, la peur d’être renversés, la peur d’être exécutés. Ils redoutent autant d’être décollés que d’être pendus, tels des vilains, à la branche d’un chêne.

Amis à mort
Amis à mort

Les jours passent lentement dans le château de Caerphilly. Les minutes semblent des heures. Les deux ou trois premiers jours, Edward et Hugh ont senti l’épuisement qui avait conquis leurs corps. Ils ont ressenti l’amertume de l’échec, inhérente à cette tentative ratée de se réfugier sur cette île au large de la côte des Cornouailles. Certains, dans leur suite, y ont vu un signe divin. Eux ont préféré n’y comprendre qu’un hasard, malheureux, de la nature, l’une de ces tempêtes que même les meilleurs marins ne peuvent pas prévoir. Ils ont frôlé la mort sur mer ; ils l’attendent maintenant sur terre.

Amis à mort
Amis à mort

L’humeur d’Edward est changeante. Tantôt il paraît enjoué, imagine des plans et forme des projets de reconquête dans lesquels il parvient à recruter une puissante armée et à rallier à lui les nobles du royaume. Il énumère, dans l’ordre, les cités qu’il prendrait par la force, et celles qui le rejoindront sans hésiter. Dans ces cas, Hugh acquiesce et participe activement, rappelant ici une cité oubliée, gonflant là le nombre d’hommes que tel lord lui apportera.

Amis à mort
Amis à mort

Le plus souvent, l’abattement gagne le roi. Il maudit ceux qui l’ont abandonné, il pense même à se livrer. Envers Hugh, il se montre parfois injuste. Il lui reproche des décisions passées, il le rend responsable de sa rupture avec Isabelle. Il lui rappelle l’épisode écossais, pendant lequel sa femme, prise en tenaille par ces Calédoniens, a failli mourir. C’est lui, Hugh, hurle le roi, qui n’a pas voulu lui porter secours. Puis la tension retombe et Edward se laisse tomber sur une chaise, apathique pour quelques heures, la bouche sèche et le regard vague.

Amis à mort
Amis à mort

Un matin - cela fait une semaine qu’Edward et Hugh campent, tels des palefreniers, dans les écuries de Caerphilly -, un messager leur annonce la venue prochaine d’Isabelle. Tout le camp s’affole. Edward et Hugh montent en hâte leurs chevaux que les lads tiennent prêts en cas d’urgence. Les sergents se regardent puis finissent par emboîter le pas au roi, qui se trouve déjà sur la route de l’ouest. Un véritable trésor est abandonné sur place : or, argent, documents. Un sergent s’en émeut auprès du roi. Celui-ci ne répond pas : ses yeux trahissent déjà son absence.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LM Voyager
  • : Récits de voyage, fictionnels ou poétiques : le voyage comme explorateur de la géographie et de l'histoire.
  • Contact

Recherche

Liens