Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2020 4 23 /04 /avril /2020 18:00

Devant sa télévision, Emma pleure. Plus tôt dans la matinée, son fils Pierre lui a apporté le Ouest-France du cinq février qui titrait, en deux mots, le drame et la détermination. Alors, comme à son habitude, sitôt le repas préparé, Emma s’est assise devant FR3 pour les informations locales, et elle voit ce que les mots du journal rapportaient. Elle voit la toiture du Parlement dévorée par des flammes gigantesques. Elle voit le squelette du noble bâtiment, déployé, bien visible, sur un drap rougeoyant.

Après avoir filmé l’agonie du bâtiment, le journaliste a recueilli les premières réactions des responsables politiques. Le visage éclairé par le brasier, le maire de Rennes lance vaguement sa main vers l’avant, vers ce phare de l’identité bretonne qui flamboie trop fort pour n’être qu’un refuge pour marins égarés. Son discours, scandé par d’inhabituels bafouillements, reflète la désolation simple de l’homme qui se sait impuissant.

L’emblème flamboyant
L’emblème flamboyant

Rapide plan désormais sur des pompiers qui progressent difficilement dans l’institution embrasée. Casqués, ignifugés, anonymes, ils luttent mètre après mètre contre un dragon implacable. Tout à coup, le souffle de la bête projette l’un de ces hommes contre une paroi de pierre. Puis le visage et le nom du président du conseil général s’affichent. L’image de ce pompier malmené reste en mémoire. Le président a les mêmes mots que le maire. Sa face blanchâtre semble, elle aussi, surgir de la nuit pour rassurer les braves gens.

L’emblème flamboyant
L’emblème flamboyant

Ceux-ci se tiennent, c’est le dernier plan du cameraman, immobiles face à l’incendie. A l’heure où certains rêvent, eux vivent un vrai cauchemar. Emma éteint son poste. Elle a les yeux rougis, comme si elle avait passé la nuit à défier le feu et la fumée. Pierre lit avec attention le Ouest-France. A la fin, il relève la tête et maugrée contre les Parisiens qui n’ont pas daigné se déplacer. Aucun ministre, pas même ceux de la Culture et de la Justice, pourtant les plus concernés, n’ont jugé utile de se porter vers les Rennais, vers les Bretons, pour leur témoigner la solidarité du peuple français tout entier.

L’emblème flamboyant
L’emblème flamboyant

Emma, elle, se demande ce que vont devenir les juges, les avocats, les procureurs, et où et dans quelles conditions ils vont bien pouvoir travailler. La Justice ne peut pas s’arrêter. Elle a aussi une pensée pour les petites mains, qu’on appelait jadis les intendants, qui œuvrent eux aussi à édifier et à conserver le bien commun. C’est que, toute sa carrière, Emma a travaillé au Parlement. Le hall, les escaliers, les couloirs et les salles d’apparat, elle les connaît intimement.

L’emblème flamboyant
L’emblème flamboyant

Emma se souvient d’une discussion qu’elle a eue, un jour, avec un juge fort jeune et plutôt gentil, qui lui avait expliqué que le Parlement était la cour de justice souveraine du duché de Bretagne. A ce titre, il était au sommet d’une pyramide comprenant des milliers de cours plus modestes et, à ce titre également, il donnait à la cité la prééminence sur l’ensemble du duché. Paradoxalement, l’architecture était d’un classicisme tout français. Ainsi le Parlement était l’emblème d’une Bretagne forte et souveraine, mais cet emblème avait été forgé par la puissance non seulement rivale, mais aussi maîtresse.

L’emblème flamboyant
L’emblème flamboyant

Le Parlement est aujourd’hui une ruine brûlée et noyée. Il ne fait aucun doute, pour Emma, que les images qui seront diffusées le soir même seront plus terribles encore, car le cadavre nu du symbole breton sera exposé dans toute sa crudité. Pour Pierre, l'affaire est entendue : on reconstruira, et on restaurera, et tout cela en Bretagne. Il en va de leur identité régionale, professe-t-il. Pour Emma, l’affaire est entendue également : lorsque le Parlement rouvrira, elle y sera.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LM Voyager
  • : Récits de voyage, fictionnels ou poétiques : le voyage comme explorateur de la géographie et de l'histoire.
  • Contact

Recherche

Liens